Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Search in posts
Search in pages
Search in groups
Search in users
Search in forums
Filter by Categories
Bachelor
BTS
Executive
Master
Programme grande école
Pourquoi les programmes bachelors sont les favoris des étudiants ?
31 mai 2017
0

Professionnalisants avec une forte ouverture internationale, les bachelors ont tous les ingrédients pour avoir la faveur des étudiants, y compris une bonne insertion dans le monde du travail directement après la formation et un salaire conséquent à l’embauche.

Surnommés « la voie royale » et plébiscités par l’élite des étudiants en écoles de commerce, les fameux « Programmes grande école » (PGE) donnent accès à un diplôme de grade master qui ne convient cependant pas à tous, et ce, qu’on y accède en admission post-bac ou après deux années de classe prépa. Aujourd’hui, les bachelors en quatre ans sont un véritable concurrent des PGE, avec un cursus plus court et non moins efficace.

Bachelor : une formation qui emploie aussi facilement qu’un PGE

En effet, une récente étude réalisée par le « Point » pour le classement 2017 des diplômés de grade master et des bachelors en 4 ans a permis de faire un point sur l’employabilité des titulaires d’un bachelor. Et le moins que l’on puisse dire est qu’ils sont aussi facilement embauchés que leurs amis issus des PGE, avec en plus des salaires à l’embauche qui n’ont rien à leur envier.

Concrètement, 50 à 90% des diplômés d’un bachelor obtiennent un emploi moins de deux mois après leur entrée sur le marché du travail, en fonction des écoles. Mieux, les trois quarts de ces diplômés, dans certaines écoles, décrochent ensuite un contrat à l’étranger, loin de devant les 20 à 30% des étudiants des PGE. Une situation qui n’est pas sans conséquence au niveau des salaires, qui peuvent aller au-delà des 40 000 euros annuels à la sortie de l’école. En somme, il s’agit là d’un choix judicieux, notamment pour les étudiants peu motivés à l’idée de s’engager dans des études de 5 ans et souhaitant intégrer le marché du travail le plus rapidement possible, après les études.

Offre pléthorique de formations

C’est surtout l’aspect pratique et professionnalisant des bachelors qui attire le plus les étudiants. En plus d’acquérir des aptitudes théoriques de grande qualité, on travaille surtout les compétences pendant la formation, et les étudiants se spécialisent dès la première année pour développer des compétences concrètes. Au menu du programme pédagogique, de longues semaines de stage et beaucoup de terrain rendent les titulaires d’un bachelor opérationnels, une fois leur diplômé validé. Mais, il y a aussi le côté internationalisation du cursus qui séduit bon nombre de prétendants au bachelor, désireux de s’expatrier au cours de leur formation. De quoi ajouter une ligne très appréciée des recruteurs sur leur CV, quand on sait que cette ouverture à l’international renvoie à une certaine mobilité et une bonne maîtrise du terrain. Vous pouvez voir sur le site de l’école des relations internationales de Paris un exemple type de ce cursus si particulier.

Cependant, face à l’offre devenue pléthorique ces dernières années, il importe de savoir discerner les meilleurs diplômes des moins bons. Choisir en priorité les formations visées par l’État, proposées idéalement par une grande école et, si possible, bénéficiant d’une triple accréditation, devrait être le premier critère de sélection. Ensuite, il faudra évidemment bien se renseigner sur les spécialités proposées et les principaux pays partenaires de l’école : c’est ce qui conditionnera les stages, puis la profession du futur diplômé.

Recevez toutes les informations sur les écoles de commerce de votre ville GRATUITEMENT en remplissant >> ce formulaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *