Etudiants et finance : les raisons d’une longue histoire d’amour

Actuellement, nous sommes en plein dans l’ère de la finance avec un système économique et un marché mondialisé basé sur la bourse et les activités bancaires. C’est le secteur qui attire le plus les jeunes étudiants qui voient en lui la promesse d’une brillante carrière et la possibilité d’évoluer dans un environnement fait de challenges et d’opportunités. Des banques en passant par les sociétés d’assurances, les cabinets de conseils ou les bourses, le secteur est toujours débordé avec des demandes de stage et des candidatures pour emploi. Pourquoi tant d’engouement pour le secteur des finances ? Une tentative de réponse dans cet article.

Un secteur qui déjoue les crises

Le secteur des finances fait partie des plus dynamiques en France avec plus de 300 000 employés et un besoin croissant en ressources humaines qualifiées pouvant faire la différence dans un contexte de concurrence accrue. Toutefois, c’est un secteur qui affiche une grande préférence pour les jeunes diplômés. Ainsi, plus de 50% des embauchés ont moins de 30 ans dans les banques. En outre, le niveau des salaires dans le secteur est très élevé par rapport aux autres secteurs d’activité. Par exemple, un contrôleur financier avec 3 ans d’expérience peut toucher jusqu’à 50 000 euros/an et avec un peu plus d’ancienneté, cette somme peut atteindre les 80 000 euros par an avec une petite marge variable.

Une carrière sans frontière

Outre une demande en ressources humaines qualifiées, des salaires très motivants, le secteur des finances est également synonyme d’accès à une carrière internationale avec des possibilités d’évoluer à Paris, à Londres comme à New York ou à Shanghai. C’est un secteur plein de défis, de dépassement de soi qui demande une formation de qualité après l’obtention du baccalauréat. En école de finance, les parcours proposés sont généralement les bac+3 et +5, complétés pour la plupart du temps par une expérience de terrain.


Catégories :

Étiquettes :