Les nouveaux masters de la rentrée 2016

Le master est chaque année de plus en plus prisé par les étudiants en France. Il faut dire que l’offre va en s’étoffant, si bien qu’il devient parfois laborieux de repérer les cursus de qualité. Comme chaque année, la Conférence des Grandes Ecoles a accrédité de nouveaux programmes pour la rentrée, à raison de 21 Masters spécialisés et 16 Masters of Science. Découvrons-les !

Les nouvelles technologies à l’honneur

Premier gage de qualité d’un programme de master, l’accréditation de la Conférence des Grandes Ecoles a honoré les nouvelles technologies pour cette rentrée. En effet, l’informatique, les nouvelles technologies et les systèmes d’information ont reçu la part du lion du cru 2016-2017 ? La filière se voit donc enrichie du master spécialisé « Maîtrise d’ouvrage en systèmes d’information » proposé par Centrale Supéléc, ainsi que du MS en « Décision et systèmes d’information géo-localisés » à l’ENSG géomatique. Les MS « Expert en Sciences de données » de l’INSA Rouen et « Big data analytics for business » de l’IESEG School of management figurent également parmi les nouveaux cursus accrédités.

Le commerce, l’entreprenariat et la finance complètent le tableau

En dépit d’un contexte économique tendu, le commerce, la finance et l’entrepreneuriat continuent de recruter et les étudiants montrent un certain engouement pour ces cursus. C’est donc en toute logique que la CGE a accrédité de nombreux diplômes qui ont trait à ces secteurs. Ainsi, Audencia Nantes a placé son MSc « Supply chain and purchasing management », et la Toulouse Business school tire parti de son partenariat avec l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux et voit son MSc « Supply chain and lean management » validé par le CGE.

Les programmes financiers se voient également renforcés cette année avec le Msc « Investment banking and risk management » de l’ESILV et le MSc « Investment banking and capital markets » de l’IESEG Business school ». Ces cursus s’inscrivent dans la reprise économique et la relance des métiers de la bancassurance.

Crédit photo : lefigaro

Laisser un commentaire