Comment réussir votre carrière internationale ?

Les carrières internationales offrent mille avantages aux diplômés et des perspectives professionnelles variées. Le marché de l’emploi international est l’un des plus dynamiques que l’on puisse trouver de nos jours, et les jeunes diplômés partent de plus en plus fréquemment à l’étranger pour y faire carrière. Dans des pays où les réglementations de travail sont souvent différentes, ils peuvent bénéficier de nombreuses facilités comme un visa de type PVT (Permis, vacances, travail) au Canada, en Belgique, en Australie, au Brésil ou au Japon, par exemple. Travailler à l’étranger permet également d’acquérir de nouvelles capacités et d’avoir une vision plus large de son métier et de sa gestion dans un contexte multiculturel. C’est aussi l’occasion de cumuler le savoir-faire nécessaire pour évoluer rapidement vers d’autres fonctions plus importantes. Cependant, les candidats sont tenus de faire face à différentes contraintes dans les pays d’accueil. Découvrez comment réussir votre carrière à l’international !

1- Choisir le bon métier

Différentes opportunités sont à saisir dans différents métiers permettant de travailler au sein des multinationales, des ONG, des grands groupes, PME-PMI et certaines administrations. Cependant, il est impératif d’avoir une bonne maitrise de l’anglais en plus d’une autre langue. Tous les métiers ne s’exportent pas au même degré. Si l’objectif de l’internationalisation est présent depuis le lycée, orientez-vous vers les professions qui facilitent l’expatriation comme le tourisme, le journalisme, l’événementiel, le commerce international, l’interprétariat et les métiers à caractère politique. Les formations permettant d’accéder à ce type de fonctions sont multiples. Si vous voulez montrer l’étendue de vos talents le plus tôt possible, optez pour un cursus court comme un Bachelor international ou un Master en communication, en commerce ou en relations internationales.

2- Accepter les risques et les imprévus

La capacité d’adaptation est l’un des meilleurs soft skill que vous pourrez développer pour réussir une carrière à l’international. Cela vous permettra de ne pas renoncer à la première difficulté. Face au choc culturel et aux idées préconçues, les candidats doivent faire preuve d’ouverture et d’adaptabilité.

3- Elargir les horizons de recherche

L’expatriation permet de booster sa carrière en bénéficiant de la multitude d’emplois proposés dans les marchés étrangers sans être contraint à dépendre des offres disponibles au niveau national. L’ouverture sur ces différents marchés permet de décrocher un emploi généralement plus intéressant dans moins de temps. Bon courage !

Laisser un commentaire