Deux bonnes raisons de faire master après un bac+3

Faire un master demande du temps, de l’énergie et des dépenses supplémentaires. Toutefois, il reste un diplôme très essentiel dans le monde professionnel et très recherché par les étudiants qui voient en lui le garant d’une spécialisation pointue et l’accès à un poste de responsabilité, tout de suite après les études. Disponible dans pratiquement toutes les spécialités avec des parcours spécialisés, professionnels et de recherche, le master ouvre la porte aux entreprises, aux institutions de recherche, à l’expertise et à la thèse. Voici deux bonnes raisons de penser à un master après un bac+3.

Un véritable pont vers la spécialisation et l’expertise

Les licences sont généralement des diplômes fondamentaux, sans une spécialisation notoire, elles préparent généralement pour le cycle de master. Tandis que le master est une formation de spécialisation par excellence repartie en deux années de formation (Master 1 et 2) souvent indépendantes. Le master spécialisé et professionnel prépare à une intégration directe dans le monde professionnel, tandis que le master recherche prépare les profils de l’enseignement et de la recherche avec une possibilité de faire la thèse. C’est surtout l’opérationnalité des détenteurs du master et leur niveau qui séduisent les recruteurs.

Le master pour optimiser ses chances sur le marché de l’emploi

Selon les chiffres du ministère de l’emploi et de la fonction publique sur l’insertion professionnelle en 2016, 90% des diplômés de master ont trouvé un emploi stable en moyenne dans les 18 mois qui ont suivi la fin de leurs études. Ce chiffre peut être plus élevé, pour certaines spécialités. La demande formulée par les entreprises pour les titulaires d’un grade de master est très importante et les salaires sont beaucoup plus alléchants à l’embauche, puisque c’est une véritable formation de cadre qualifié. Le master, c’est le diplôme qui booste votre employabilité et vous donne accès à une meilleure place dans la hiérarchie de l’entreprise.

Laisser un commentaire